Le Domaine de Marly-le-Roi

La Seine des princes et des impressionnistes

Parcours pour redécouvrir les paysages de la Seine peints par les impressionnistes (Ile de La Loge) et les domaines princiers de Louveciennes et de Marly.

Jardins de Mary
Le Domaine de Marly-le-Roi / © Steve Stillman pour Enlarge your Paris

Les paysages de la Seine ont longtemps attiré les princes, qui y établirent leurs lieux de séjour, à proximité de la cour de Versailles. Au 19e siècle, ils inspirèrent les peintres impressionnistes... Avec l'invention du train, les boucles de la Seine deviennent accessibles à tous depuis Paris et la gare Saint-Lazare. Les parisiens, ouvriers et bourgeois, s'éprennent des déjeuners sur l'herbe du dimanche, du canotage, des promenades en plein air, dans la nature. Autant de paysages et d'activités de loisirs dont le souvenir est fixé sur les toiles des plus grands peintres impressionnistes.

Notre escapade vous permet de longer le Château de Madame du Barry et de découvrir la Machine de Marly - une pompe et un tuyau gigantesque qui permettent d'envoyer l'eau de la Seine dans les canaux du château de Versailles. Nous parcourons l'île de la Loge à Bougival, qui inspira Sisley et Renoir, mais aussi la peintre Berthe Morisot. Nous retrouvons les paysages naturels aimés des peintres. Nous longeons ensuite l'aqueduc de Marly puis pouvons pique-niquer dans le Domaine national de Marly pour y découvrir ses trésors naturels, avant de regagner Paris Saint Lazare depuis la gare de Marly-le-Roi.

Parcours de 10 km de la gare de Louveciennes (L) à celle de Marly-le-Roi (L).

Comment me rendre en transports au départ de la balade La Seine des princes et des impressionnistes ?

Passer la carte

Adresse

Place de la Gare
78430 Louveciennes

Horaires

4H30 heures de marche sur 14 km entre la gare de Louveciennes (Ligne L) et la gare de l’Étang-la-Ville - Forêt de Marly (Ligne L)

Types de sol :
Sentiers forestiers et chemins (40%), trottoirs (60%). Parcours de 5 heures, visites comprises. Parcours non recommandé pour les poussettes.
 

Pour commencer

Terre de prédilection des rois et des princes de France avant d’être celle des peintres impressionnistes au XIXe siècle, l’ouest grand-parisien est une destination idéale pour une plongée à la fois dans l’histoire de France et dans l’histoire de l’art. Découvrez notre parcours entre la gare de Louveciennes et celle de l’Étang-la-Ville, sur les traces de Louis XIV et de Renoir.

Petit mémo

Penser à prendre de l'eau et un pique-nique.

Toilettes gratuites sur le parcours: Musée du Domaine National de Marly

Première étape

  • Vous quittez l'esplanade de la gare et remontez la rue de Montbuisson pour un parcours à travers Louveciennes, entre les pavillons en meulière et les anciens domaines aristocratiques.. 
  • Prenez la rue du Pont, puis le Chemin de l’Étang, avant de suivre un chemin de randonnée en forêt sur 300 mètres avant de redescendre par la rue des Bois, vers le parc des Trois grilles.
  • Avec ses petites rues et ses maisons au crépi clair, Louveciennes a en partie conservé son ancienne allure de village, particulièrement autour de la place de l’église.

Zoom

Caché au cœur d’un terrain arboré de 20 ha à Louveciennes, le château Louis XIV a été construit entre 2008 et 2011 dans un style rappelant Vaux-le-Vicomte et Versailles. Il fut acheté 275 millions d’euros par le prince héritier d’Arabie Saoudite Mohammed ben Salmane, ce qui en fait la propriété la plus chère du monde. Et le seul château construit en France depuis plus d’un siècle.

Deuxième étape

  • En sortant du parc du château du Pont à Louveciennes, prenez la direction de la voie ferrée par la rue de la Grande fontaine puis empruntez la rue de Voisins. Vous parvenez rue de la Machine, que vous suivez jusqu’aux coteaux de la Seine en longeant les grilles du château de Voisins (le château sert désormais de centre de séminaire pour les cadres d’une grande banque).
  • Au bout de cette avenue calme et arborée se trouvent les canalisations de la machine de Marly qui alimentait Versailles en eau. Vous pouvez descendre jusqu’à la Seine par le petit sentier de la « Liaison verte » et découvrir à mi-côte un superbe panorama sur le Grand Paris, avant de remonter vers Louveciennes pour y poursuivre la balade.

Zoom

Le Roi Soleil fit construire le château de Versailles dans un site marécageux, sans fleuve, ni rivière, ni source. Il fallut donc créer de toutes pièces un gigantesque système pour alimenter le site et les nombreux jeux d’eau du domaine royal. Après l’eau de la rivière de la Bièvre, près de Versailles, il fut décidé de capter l’eau de la Seine, à 6km du château. C’est ainsi que fut construite la machine de Marly, gigantesque pompe hydraulique qui devait permettre de remonter l’eau du fleuve sur un dénivelé de plus de 160 mètres !
La construction de cette machine coûta une fortune et nécessita pour son entretien la présence permanente de dizaines de forgerons, charpentiers et soldats. Elle fut modernisée au cours des siècles avant d’être démantelée dans les années 1970.

Troisième étape

  • À deux pas de la machine de Marly, place Ernest Dreux, se trouve l’un des berceaux de l’impressionnisme. Là, dans une maison presque campagnarde, le jeune et désargenté Renoir vécut chez ses parents, de 1869 à 1870. Il fit même venir un temps à Louveciennes ses amis d’alors, Pissaro et Sisley, Monet et Degas. Quatre ans plus tard, en 1874, ces peintres firent une exposition qui scandalisa Paris et à la suite de laquelle on inventa le terme d’impressionnisme.
  • Des reproductions de toiles jalonnent le parcours entre la rue de la Machine, l’avenue Saint-Martin et l’aqueduc de Marly, un monument long de 600 mètres qui permettait d’envoyer l’eau collectée dans la Seine vers les domaines royaux de Versailles et de Marly.

Zoom

Deux inventions ont favorisé la naissance de l’impressionnisme : la peinture en tube, permettant de peindre en pleine nature, et le train, grâce à qui il était possible de gagner la banlieue ou encore la Normandie pour un prix modique. Le week-end, les peintres prenaient les « trains de plaisir » depuis la gare Saint-Lazare pour aller sur les rives de la Seine, de la Marne et de l’Oise, peindre les Parisiens en goguette.

Quatrième étape

  • Au bout des 36 arches de l’aqueduc de Marly se trouve l’entrée principale du Domaine royal de Marly, celle par laquelle entraient Louis XIV et sa famille, ainsi que les courtisans triés sur le volet qui avaient ainsi le privilège de partager l’intimité du monarque.
  • Car Marly permettait au Roi Soleil d’échapper à l’étiquette de la cour de Versailles. Vendu à la Révolution française, le château de Marly fut finalement détruit.
  • Le musée du Domaine royal de Marly permet de découvrir l’histoire des lieux, de la monarchie, ainsi que de la machine de Marly.
  • Depuis le domaine, vous rejoignez la forêt de Marly en empruntant l’allée de Saint-Denis puis vous la traversez pour rejoindre la gare de l’Étang-la-Ville.