Une journée sur les bords de Seine à Mantes-la-Jolie

Une journée sur les bords de Seine à Mantes-la-Jolie

Pour rencontrer la jumelle de Notre-Dame de Paris, prenez la Ligne J jusqu’à Mantes-la-Jolie et profitez-en pour faire une balade le long de la Seine en contemplant les paysages offerts par le parc naturel du Vexin français.


La collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie, la jumelle de Notre-Dame de Paris


Elle a comme un air de famille avec Notre-Dame de Paris. Voisine elle-aussi de la Seine, la collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie est classée monument historique depuis 1840, soit 20 ans avant que sa quasi jumelle parisienne n’obtienne à son tour ce privilège. Pour l’admirer dans toute sa splendeur, comme le firent les peintres William Turner ou Camille Corot, on vous conseille d’opter pour le point de vue offert depuis le quai Fayol sur l’île aux Dames. De là, vous serez certain de ne pas rater votre post Instagram.
Infos pratiques : Collégiale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie, place de l’étape, Mantes-la-Jolie (Yvelines). Accès : Gare de Mantes-la-Jolie (Ligne J et N). Plus d’infos sur catholiquesmantois.com


Le musée de l’Hôtel-Dieu, parenthèse impressionniste


À deux pas de la collégiale Notre-Dame, le musée de l’Hôtel-Dieu frappe fort dès l’entrée puisque vous y êtes accueilli par une toile d’un précurseur célèbre de l’impressionnisme, Camille Corot (1796-1875). Intitulée « La fuite en Egypte », elle représente un épisode du Nouveau Testament, celui du départ de Joseph, Marie et Jésus après l’ordre du roi Hérode 1er de tuer tous les nouveaux-nés. La particularité de l’œuvre de Corot est qu’il situe la scène dans un décor inspiré des paysages qu’il a pu observer à Fontainebleau. Montez ensuite d’un étage et faites connaissance avec le peintre néo-impressionniste Maximilien Luce (1858-1941), dont une partie de l’œuvre s’inspire des paysages autour de Mantes (voir plus bas notre itinéraire le long de la Seine de Mantes à Rosny). Vous y verrez également des toiles qui témoignent de son attachement au monde ouvrier pour un voyage au cœur du XIXe siècle.
Infos pratiques : Musée de l’Hôtel-Dieu, 1 rue Thiers, Mantes-la-Jolie (Yvelines). Fermé le mardi. Tarif : 5,10 € (plein tarif), gratuit pour les moins de 18 ans. Accès : Gare de Mantes-la-Jolie (Ligne J et N). Plus d’infos sur sortir-yvelines.fr


Le Jardin des saveurs, l’ambassade du Liban à Mantes


Falafel, caviar de betteraves, houmous, moutabal, jawaneh… Vous l’aurez compris, le Jardin des saveurs a un attachement particulier pour le Liban. Il ne dédaigne pas non plus la déco, léchée. Tout comme finira votre assiette d’ailleurs. Pour parfaire le tout, on vous conseille vivement la citronnade maison, dont l’auteur de ces lignes s’est particulièrement délecté.
Infos pratiques : Le Jardin des saveurs, 36 rue Porte aux Saints, Mantes-la-Jolie (Yvelines). Fermé le dimanche. Plats entre 6,50 et 14€ / Formule 5 saveurs + un dessert à 14,90€. Tél. : 01 75 74 02 99. Accès : Gare de Mantes-la-Jolie (Ligne J et N). Plus d’infos lejardindes-saveurs.fr


De Mantes-la-Jolie à Rosny, une balade le long de la Seine


Pour une balade sur les traces des peintres croisés au musée de l’Hôtel-Dieu (voir ci-dessus), vous pouvez parcourir les 9 kilomètres qui séparent la collégiale de Mantes et la gare de Rosny en longeant la Seine. L’occasion de contempler sur la rive gauche le parc naturel du Vexin français, l’un des plus beaux paysages d’Île-de-France, tout en observant rive droite un pan de l’histoire urbaine de la banlieue, le quartier du Val Fourré, construit entre 1959 et 1977. L’itinéraire sur les berges est parfaitement aménagé. Pour le rejoindre, il vous faut descendre quai de la Tour à Mantes puis suivre le fleuve jusqu’au stade nautique international Didier Simond où vous verrez peut-être des avirons souquer ferme. Arrivé là, vous marchez sur les rives du stade côté Seine pour une fois au bout remonter vers la D 113 via un sentier dans les bois qui se débusque facilement (et qui est indiqué par tous les bons GPS sur smartphones). Avant de parvenir à la départementale, vous tombez sur une grille qui barre l’accès aux voitures et que vous contournez par la droite. Vous continuez ensuite votre parcours à travers les bois – en vous y enfonçant si vous souhaitez être à l’écart de la route – et faites votre entrée à Rosny-sur-Seine où vous rejoignez la gare en traversant des quartiers pavillonnaires. Fin de la balade. Il ne vous reste plus qu’à embarquer à bord de la Ligne J.
Infos pratiques : Randonnée le long de la Seine entre la collégiale de Mantes-la-Jolie et la gare de Rosny-sur-Seine (Yvelines). Distance : 9km. Durée : 1h45. Niveau : facile. Revêtements : sentiers, bitume et caillebotis. Accès : Gare de Mantes-la-Jolie (Ligne J et N) et gare de Rosny-sur-Seine (Ligne J).


En trottinette sur les chemins de campagne du Vexin


La trottinette électrique n’est pas que citadine. Elle apprécie aussi les chemins de campagne. Vous pouvez en faire l’expérience à 7 km de Mantes-la-Jolie à Guitrancourt (Yvelines) où Trotelec loue des versions tout-terrain pour explorer le parc naturel du Vexin français, dont les décors vous feront oublier que vous n’êtes qu’à 50 km du périph’ et des trottinettes qui slaloment sur les trottoirs.  
Infos pratiques : Location de trottinettes électriques tout-terrain chez Trotelec, 1 Sente des Saules, Guitrancourt (Yvelines). À partir de 12 ans. Tarif : 40€ pour 1h30. Tél. : 06 60 84 84 22. Plus d’infos sur trotelec.fr