Dans les Hauts-de-Seine et plus précisément à Ville-d’Avray, les étangs de Corot - du nom du peintre du XIXe siècle - invitent à une balade romantique et intimiste dans un environnement préservé. Promeneurs et pêcheurs trouvent ici une véritable tranquillité.

Comment me rendre aux étangs de Corot ?

Passer la carte

Adresse

55 Rue de Versailles
92410 Ville-d'Avray

Un peu d'Histoire

C’est à une promenade particulièrement romantique qu’invitent les étangs de Corot, à Ville-d’Avray dans les Hauts-de-Seine. Ils se nichent dans un écrin de verdure composé d’arbres variés, saules pleureurs et peupliers, chênes, cyprès et châtaigniers. Les eaux des étangs sont elles parsemées de nénuphars et ici et là de roseaux. Ce cadre intimiste séduit les promeneurs, mais aussi les pêcheurs. L’ensemble se compose du Vieil étang, à l’atmosphère plus sauvage, et de l’étang Neuf, le plus vaste avec ses 3 hectares et une promenade aménagée.

L’histoire des étangs de Corot remonte à la création du plus vieux d’entre eux, l’étang des Célestins, à la fin du Moyen Age. Le second est l’œuvre de Philippe duc d’Orléans, frère de Louis XIV, qui trouva ici un moyen d’alimenter le château et le parc de Saint-Cloud en eau. Un aqueduc souterrain relie d’ailleurs l’étang Neuf au domaine royal. Les étangs de Corot portent le nom de Jean-Baptiste Camille Corot. Le peintre français appréciait particulièrement de s’y balader et de trouver ici l’inspiration. La promenade qui relie le centre-ville de Ville-d’Avray aux étangs traverse d’ailleurs sa propriété.