Copyright - Matthieu Raffard

Voyager en Transilien avec son vélo

Votre vélo vous est indispensable ? Vous pouvez le laisser dans les parkings adaptés en gare. Vous souhaitez l’embarquer ? Alors prenez le temps de lire les conditions d'utilisation avant de monter à bord des trains et RER Transilien.

Vous souhaitez stationner votre vélo ?

Pour faciliter la mobilité train + vélo, vous avez à votre disposition des arceaux vélos en libre-service ou du stationnement fermé sécurisé avec le service Parkings Vélos. En complément, vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour la sécurité de votre vélo.

Copyright - SNCF

Nos conseils pour sécuriser votre vélo

  • Attachez toujours votre vélo, y compris dans les espaces fermés et même pour de courtes durées. Utilisez les Parkings vélos pour plus de sécurité.
  • Optez pour un antivol solide en forme de U (plus résistant). Les câbles se sectionnent plus facilement.
  • Attachez le cadre de votre vélo à un point fixe solide, en orientant la serrure de l’antivol vers le bas. Si possible, attachez également les deux roues, en utilisant deux cadenas ou à l'aide d’un antivol de cadre.
  • Et bien sûr, faites marquer votre vélo ! Le marquage (BICYCODE®paravol.org, recobike.com, etc.) consiste à graver un numéro unique sur votre vélo qui permettra de faciliter sa restitution en cas de perte ou de vol.

Ateliers de réparation de vélo

Transilien SNCF installe chaque année, entre avril et octobre, des ateliers d'auto-réparation de vélos dans les gares d’Île-de-France. Conseils et interventions d’entretien et de mise en sécurité des vélos sont gratuits.

Ce service en gare est aussi une action solidaire puisqu’il est proposé par des chantiers d’insertion qui permettent à leurs salariés de démarrer ou de reprendre une activité professionnelle.

Quelles sont les conditions pour voyager en train avec votre vélo ?

Si vous souhaitez stationner votre vélo en gare, garez-le dans un parking adapté. Si vous devez l’emporter à bord, que ce soit un vélo ou un autre engin de mobilité*, retrouvez ci-dessous les règles d’utilisation et quelques informations pratiques pour faciliter votre voyage.

À savoir

  • Voyagez avec votre vélo en dehors des heures de pointe
  • Utilisez les emplacements vélos lorsque ceux-ci existent (lignes H, K, J, L et certains trains des lignes N, P, R et RER D, E) 
  • Dans tous les cas, ne gênez pas la circulation

Les engins de mobilité sont les véhicules à deux roues ou plus comme les vélos, skates, gyropodes, trottinettes électriques, etc. Ceux qui sont équipés d'un moteur électrique qui ne peuvent, par construction et par la seule puissance de leur moteur, dépasser la vitesse de 25 km/h sont appelés "engins de déplacement personnels motorisés".

Attention ! La présence de véhicules à moteur thermique est strictement interdite à bord des trains.

Quand voyager avec votre vélo et autre engin de mobilité ?

Vous pouvez voyager en train avec votre vélo, uniquement dans les périodes hors pointe :

  • du lundi au vendredi, avant 6h30, entre 9h30 et 16h30 et après 19h30,
  • le samedi, le dimanche et les jours fériés sans restriction d'horaire


Dans tous les cas, votre vélo ne sera accepté à bord que dans la limite de capacité des trains et s’il est disposé à un emplacement ne gênant pas la circulation.

En dehors de ces plages horaires, et donc en heures de pointe, il est interdit de voyager avec son vélo pour une question de sécurité et de confort pour les autres passagers.

Où entreposer votre vélo et autre engin de mobilité à bord des trains ?

Sachez que les vélos pliants ou autres engins de mobilités sont acceptés dans tous les trains s’ils sont pliés et qu’aucun élément ou accessoires ne risquent de blesser quelqu’un ou d’endommager d’autres bagages.
Pour les vélos non pliables, selon les lignes, des emplacements sont dédiés aux vélos et autres engins de mobilité. C’est le cas pour les lignes H, K, J, L qui ont des emplacements vélos dans chaque train, et pour certains trains des lignes N, P, R, RER D, RER E. Ces emplacements ne sont pas tous situés au même endroit selon les trains et lignes. Renseignez-vous sur le blog de la ligne empruntée. 
Pour les autres lignes, vous pouvez utiliser les espaces libres sur les plateformes, hors sièges.
Par respect pour les personnes à mobilité réduite, n’utilisez pas les emplacements prévus à leur effet pour y installer votre vélo.

Attention : en cas de forte affluence et quels que soient l’heure et le jour, vous ne pourrez pas accéder au train avec votre vélo… Prenez vos précautions !

Comment voyager avec mon vélo et autres engins de mobilités ?

Votre vélo ou engin de mobilité ne doit jamais gêner la fermeture des portes du train ou la montée et descente des voyageurs. Il en va de la sécurité des voyageurs. Si votre vélo gêne la circulation des passagers, même en dehors des heures de pointe, vous êtes passible d’une amende de 150 € pour entrave à la circulation.

Pour des questions de sécurité, votre vélo ou engin de mobilité devra être tenu à la main dans le train, sur les quais et dans les gares. Si vous utilisez votre vélo ou engin sur les quais, vous encourrez 50 € d’amende.
Vous ne pouvez pas emprunter les escaliers mécaniques avec votre vélo pour des questions de sécurité.