En train tous responsables

Covid-19, les questions que vous vous posez

Retrouvez ici les réponses à vos questions les plus fréquentes concernant le covid-19.

Le port du masque est-il obligatoire dans les gares et dans les trains ?

Oui. Le port du masque est obligatoire :  

  • dans les transports, de votre gare de départ à votre gare d’arrivée
  • dans le train, le RER ou le tram  

Le non port du masque peut entraîner une verbalisation à hauteur de 135€.

Des masques sont-ils distribués en gare ?

Non. Vous avez la possibilité d’acheter des masques et du gel hydroalcoolique en gare, auprès de nos partenaires Relay et Sélecta.   
Des distributions sont régulièrement organisées par la Région Île-de-France et l’Etat sur les parvis des gares. Des masques mis à disposition pour les abonnés Navigo par Île-de-France Mobilités sont également disponibles aux guichets de certaines gares en grande couronne. Ces distributions ne sont pas annoncées à l’avance pour limiter les rassemblements et donc les contacts rapprochés entre voyageurs. Elles s’étaleront jusqu’à fin mai. Soyez attentifs lors de vos déplacements.
Attention : l’accès aux gares peut vous être refusé si vous ne portez pas de masque. Nous vous conseillons donc de vous présenter déjà équipé.

Où puis-je trouver du gel hydroalcoolique en gare ?

Dans un 1er temps, 2 bornes de gel hydroalcoolique par gare sont déployées dans les 50 plus grandes gares d’Île-de-France. Du gel hydroalcoolique ainsi que des masques, sont également en vente dans les points Relay et Sélecta grâce à nos partenaires.

Comment nettoyez-vous les gares ?

En plus des opérations de nettoyage habituelles (lavage des sols, dépoussiérage, enlèvement des souillures et déchets, nettoyage des surfaces vitrées etc.), les agents de propreté désinfectent à l’aide d’un produit virucide toutes les surfaces de contact (poignées de porte, rampes d’escalier, mains courantes des escaliers mécaniques, boutons des ascenseurs, assises, distributeurs automatiques etc.) Ce produit virucide répond aux normes NF. Il est utilisé dans les hôpitaux et ses principes actifs durent plusieurs heures.  
Depuis le 11 mai, un nettoyage renforcé des gares est effectué :  

  • Dans les 50 plus grandes gares d’Île-de-France (rassemblant les deux tiers des voyageurs quotidiens de Transilien) : le nettoyage est effectué 2 fois par jour minimum.
  • Dans les autres gares d'Île-de-France : au moins une fois/jour, sauf dans les 60 plus petites gares qui sont de simples haltes et qui auront un passage hebdomadaire pour désinfection des distributeurs billets et abris.

 

Comment nettoyez-vous l’intérieur des trains ?

À bord des trains, un nettoyage attentionné des surfaces de contact (poignées, main montoir, ouvre porte, rampes d’escaliers, accoudoirs, barres de maintien) et du sol, est réalisé avec un produit désinfectant. Nos prestataires chargés du nettoyage travaillent également pour intervenir dans les trains lorsqu’ils sont à l’arrêt en terminus, ou en circulation pour les RER. Une opération de nettoyage et une désinfection ont lieu toutes les 24 heures sur chaque rame. Ce produit aux normes NF est notamment utilisé dans les hôpitaux et ses principes actifs durent plusieurs heures.
Nous nous engageons sur un nettoyage renforcé des trains et des gares, et nous comptons sur les voyageurs pour se laver les mains avant et après leur trajet, et pour ne pas manger et boire à bord des trains.

Y a-t-il de nouvelles consignes à respecter ?

Un nouveau geste doit effectivement être adopté : ne pas manger ni boire à bord.   
Il relève de la responsabilité de tous de maintenir les trains propres, faciliter leur nettoyage et assurer la sécurité de chacun.  Si vous avez des déchets, conservez-les et jetez-les à votre descente du train, dans les poubelles disponibles sur les quais.

La climatisation peut-elle favoriser la propagation du virus ?

Les spécialistes estiment que le risque d’être exposé au virus dans un train via la ventilation/climatisation est extrêmement faible.   
En effet, le système de ventilation/climatisation de nos trains se fait essentiellement ou exclusivement par un apport permanent d’air extérieur.  Il renouvelle la totalité de l’air intérieur des rames toutes les 6 minutes environ, ce qui selon les spécialistes sanitaires serait même plus efficace qu’une aération par fenêtres ouvertes. Il n’y a pas d’effet d’accumulation ou de stagnation de l’air intérieur.   
Par ailleurs, l’air qui est injecté dans nos rames par la ventilation est filtré préalablement par les groupes de ventilation/climatisation/chauffage. Nos climatisations ne génèrent par ailleurs pas d’eau ni d’humidité. Au contraire, elles assèchent l’air.  
Enfin, la ventilation dans nos trains ne se fait pas de manière directe vers les voyageurs mais de manière indirecte, vers les plafonds le plus souvent, ce qui empêche la dispersion des postillons d’un voyageur vers un autre, évités par ailleurs grâce au port du masque obligatoire.   
Tout ceci permet de dire que le risque d’être contaminé par l’air ambiant dans un train dont les voyageurs portent un masque peut être considéré comme quasi nul.

Que mettez-vous en place pour assurer le respect des gestes barrières dans les gares ?

Une nouvelle signalétique est mise en place dans les gares.  Elle marque les espaces et les cheminements dans vos gares afin d’éviter les croisements et d’espacer les voyageurs pour permettre un usage du train sécurisant.   

  • Des affiches rappellent le port du masque obligatoire pour utiliser les transports dès le 11 mai  
  • Des signalétiques et des marquages au sol sont installés progressivement dans les gares pour matérialiser les distances à respecter entre les voyageurs sur les quais, devant les automates, les guichets, sur les sièges en gare etc…  
  • Des autocollants présents dans les gares sur tout le parcours vous rappellent les gestes barrières et les bonnes pratiques à adopter pour éviter de toucher les surfaces avec vos mains.

Que mettez-vous en place pour assurer le respect des gestes barrières dans les trains ?

Des stickers à bord rappellent les bons gestes à adopter complété par des annonces sonores :   

  • Laisser libre 1 siège sur 2
  • Utiliser son coude plutôt que sa main pour ouvrir la porte
  • Ne pas manger ni boire à bord du train
  • Conserver ses déchets pour les jeter dans une poubelle (disponible sur les quais et dans les gares)  
  • Garder une distance avec les voyageurs : préférez toujours monter dans la rame suivante si votre train est trop rempli
  • Répartissez-vous tout le long du quai
  • Ne pas se précipiter en tête de train ou devant la porte à l’arrivée d’une gare.

Prévoyez-vous d'augmenter la fréquence des trains pour limiter l'affluence à bord et fluidifier les déplacements ?

Depuis le 11 mai 60% de l’offre de transport habituelle est en place entre 6h et 22h.Les horaires de vos trains du lendemain seront disponibles chaque soir au plus tard à 17h sur transilien.com ou dans l’appli SNCF.  La circulation des trains, RER et trams Transilien va s’intensifier progressivement, le temps de remettre en fonctionnement tout le système ferroviaire, qui a tourné au ralenti durant les deux mois de confinement.  
 En effet, près des 2/3 des matériels roulants sont restés garés. Avant de les remettre en circulation, plusieurs étapes sont indispensables comme le contrôle des batteries, l’isolement des moteurs, ou la réalisation de tests en ligne. De la même façon, des opérations de maintenance sont nécessaires au niveau de rails et des aiguillages.  
Si le déconfinement progressif se passe bien, Transilien prévoie une offre à 100% du plan de transport sur la première quinzaine de juin.

Le stationnement à quai sera-t-il prolongé afin que les voyageurs puissent monter/descendre sans « s’amasser » ?

Les conducteurs sont particulièrement attentifs au bon déroulement des opérations de montée/descente des voyageurs, quitte à rallonger si besoin le temps de stationnement en gare pour que les voyageurs puissent respecter autant que possible les règles de distanciation physique.

Les portes de validation vont-elles rester ouvertes pour éviter les points de contact ?

Non. Pour éviter les points de contact avec les équipements adoptez les bons gestes :   

  • Pour ouvrir les portes de validation, utilisez votre coude plutôt que votre main.  
  • Pour valider votre passe Navigo inutile de le poser sur la cible de validation, le sans contact permet la validation à quelques centimètres au-dessus de la cible.

Comment faire pour recharger mon passe ou acheter des tickets sur les automates, en guichet ?

Nous vous invitons à choisir l’une de ces 3 solutions afin de limiter au maximum les contacts sur nos équipements :  

  • Sur boutique.transilien.com : achetez votre forfait Navigo Mois ou Semaine de chez vous, et chargez-le sur votre passe en le posant quelques secondes sur un automate de vente.   
  • Avec votre smartphone équipé de la technologie NFC (sauf iPhone), achetez, stockez et validez votre titre de transport depuis les applis SNCF ou Vianavigo.   
  • Aux automates de vente des gares, en privilégiant les paiements sans contact. Nous avons relevé les plafonds d’acceptation à 50€ pour les cartes bancaires et à 300€ pour les paiements par smartphone.  
  • En guichet : si vous devez passer au guichet et souhaitez régler en espèces, faites l’appoint afin de limiter les échanges de monnaie.

J’ai d’autres questions, à qui les adresser ?

Pour suivre l’actualité Transilien et avoir des infos plus personnalisées concernant votre ligne, rendez-vous sur :  

Le service Client Transilien reste également à votre disposition pour continuer à répondre à vos questions relatives à vos déplacements :

  • En ligne
  • par téléphone au 3658 (0,25 €/min hors surcoût éventuel de votre opérateur), 7j/7 de 7h à 20h. Durant la crise sanitaire COVID-19, le temps d’attente risque d’être allongé. Merci de votre compréhension.
  • Sur Twitter : SAVTransilien